Fontaine de Barenton : les fées sont parmi nous

Aller en bas

Fontaine de Barenton : les fées sont parmi nous

Message  Oliver.TINK le Dim 1 Mai - 18:45

Fontaine de Barenton : les fées sont parmi nous


La Fontaine de Barenton est l'un des sites les plus mythiques de Brocéliande. D'ailleurs, de nombreuses légendes sont associées à ce lieu.

Pour mieux les découvrir, le plus simple est encore de s'attarder sur le tableau « Légendes de la Fontaine de Barenton », visible dans la chapelle de Tréhorenteuc, dite l'église du Graal. Ce tableau a été réalisé par Karl REZABECK, peintre-dessinateur allemand et prisonnier de guerre après 1945.

Quatre histoires sont contées sur ce tableau :
- En haut : au premier plan, on peut voir le chevalier Yvain brandissant un « vaissel » d'or, et qui s'apprête à puiser l'eau de la fontaine pour la répandre sur le Perron de Merlin. La légende, la plus connue à propos de la Fontaine de Barenton, raconte qu'il déclencha une violente tempête, provoquant la colère du Chevalier Noir (gardien de la source), que nous voyons sur son cheval prêt à en découdre ! Le chevalier l'affronta en combat singulier, le tua et épousa sa dame, la belle Laudine, que l'on voit debout vêtue de rouge (à l'arrière-plan).
- En bas : sur les hauteurs de la Fontaine de Barenton, se dressait autrefois un château dont il ne reste rien aujourd'hui. C'était celui du chevalier Ponthus. Pour conquérir le cœur de la belle Sydoine, il affronta 52 chevaliers à l'endroit nommé « le champ du tournoi ». Au premier plan, on voit la joute avant que l'un des chevaliers ne tombe à terre. A l'arrière-plan, on aperçoit Sydoine.
- A gauche : non loin de la Fontaine de Barenton se trouvait le couvent du Moinet, qui fut pillé par Eudon d'Argentré, dit « Eon de l'Etoile ». De 1140 à 1148, il pilla abbayes et monastères de la région. Pour certains, il était une sorte de Robin des Bois, pour d'autres un sorcier héritier des anciens druides, ou encore un simple pillard hérétique. Ses méfaits l'amenèrent à être jugé au Concile de Reims, où il fut déclaré fou et enfermé pour le reste de sa vie. Son surnom lui viendrait peut-être de la comète de Halley dont l'apparition est mentionnée dans le psautier d'Eadwine de Canterbury, datant de 1145. En haut, au-dessus de l'église de saint Léry, construite en partie avec les pierres du couvent du Moinet après sa destruction, on voit la comète fendre le ciel. Au premier plan, on voit Eudon d'Argentré richement paré devant une table couverte de victuailles, pour présider l'un de ces banquets qu'il faisait apparaître par magie selon la légende.
- A droite : nous voyons Merlin et Viviane. D'après la légende, l'enchanteur rencontra la fée au bord de la fontaine. Il en tomba éperdument amoureux si bien, qu'à sa demande, il lui enseigna toute sa magie. Viviane en profita pour enfermer Merlin dans une prison d'air.

En poussant l'analyse un peu plus loin, on peut considérer que les quatre scènes sont en fait consacrées aux quatre éléments : l'Eau (de la fontaine), la Terre (que mordirent les 52 chevaliers), le Feu (de la comète) et l'Air (de la prison de Merlin).

Et, si on regarde encore de plus près, on peut voir que l'ensemble de ces quatre scènes dessine une coupe : celle du Graal ! Au quatre coins, se trouvent quatre triskèles tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, c'est-à-dire dans le sens évolutif et solaire, ce qui donne une dynamique aux quatre éléments.

Dans l'église du Graal, on trouve également la mosaïque du Grand Cerf, réalisée en 1955 par Galiano SERAFINI, contremaître des célèbres ateliers de mosaïstes rennais Odorico.
En bas et au centre de la mosaïque, on aperçoit une pierre posée au bord d'une source. Selon certains, ce serait le Perron de Merlin au bord de la Fontaine de Barenton.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la chapelle de Tréhorenteuc, nous vous recommandons le superbe ouvrage suivant :
CAPPELLI Elisabeth et GERARDIN Alain, L'église du Graal, Sépec - France : Les Oiseaux de papier, 2012


Chercher la Fontaine de Barenton, c'est accepter de se perdre ! En effet, pendant très longtemps, cette quête a été une aventure hasardeuse. Même aujourd'hui, c'est l'un des sites les moins fréquentés de Brocéliande car pour y accéder, il faut emprunter un parcours balisé (boucle de 4 km) qui commence au bout du village de Folle Pensée.

La Fontaine de Barenton est située dans une clairière en pleine forêt, à une altitude de 190 mètres sur le contrefort nord de la Butte de Ponthus, sommet qui atteint 258 mètres (point culminant de la forêt et du département d'Ille-et-Vilaine). Il faut noter que la Fontaine de Barenton n'a pas toujours été cernée par la forêt. Autrefois, elle s'ouvrait au nord sur un dévers impressionnant de vastes landes.

La Fontaine de Barenton est très ancienne, et est entourée de pierres. A ses côtés, se trouve une pierre plate (son ancien couvercle) : le Perron de Merlin.
L'eau de cette fontaine est toujours à une température de 10°C. Pourtant, des bulles se forment par intermittence à la surface de l'eau : il s'agit d'un gaz, le méthane. On raconte que l'on peut y faire un vœu, et si instantanément la fontaine fait des bulles, notre vœu est exaucé !



Par un arrêté du 6 novembre 1934, le site est classé « parmi les monuments naturels et les sites de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire et pittoresque ».


Observations faites sur le terrain :

- A l'aide d'un pendule de Merlin : fortes concentrations d'énergie relevées autour de la Fontaine de Barenton.
- A l'aide d'un EMF Meter : variations brèves et discontinues du champ électromagnétique, comprises entre 2 et 4 mG (milli Gauss).
- A l'aide d'un thermomètre infrarouge muni d'un pointeur laser : variations soudaines et brutales de la température, passant de 11°C à 8°C et vice-versa.

Il est intéressant de noter que c'est lors de ces « pics » que les images ci-dessous ont pu être capturées.


Matériel utilisé pour capturer les images ci-dessous :

- Nikon D5100
- Full Spectrum Light
- Raudive Germanium Diode Receiver

Sur ces images, les fées sont matérialisées sous leur forme astrale. Pour rappel, l'apparence d'une fée n'est pas physique. Elles évoluent dans un environnement à quatre dimensions spatiales, et se cachent la plupart du temps dans les deux extrémités du spectre de lumière (infrarouge et ultraviolet).







Selon nous, il est évident que la présence de fées est avérée sur le site de la Fontaine de Barenton et ses alentours. Maintenant que nous avons exposé les faits observés sur le terrain et les images comme preuves, à vous de vous faire votre propre opinion !
avatar
Oliver.TINK
Fondateur de l'Observatoire des Fées
Fondateur de l'Observatoire des Fées

Masculin Lion Coq
Messages : 38
FairyPoints : 1600
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 37
Localisation : Never Neverland
Emploi/loisirs : Faëriologue / Parcs, loisirs alternatifs, cinéma, créer, énergétique, parapsychologie...

Voir le profil de l'utilisateur https://fairygarden.blog

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fontaine de Barenton : les fées sont parmi nous

Message  Oliver.TINK le Ven 9 Juin - 8:53

Voici une nouvelle vidéo réalisée le 19 avril 2017 à la Fontaine de Barenton, montrant une fée sous sa forme astrale :

avatar
Oliver.TINK
Fondateur de l'Observatoire des Fées
Fondateur de l'Observatoire des Fées

Masculin Lion Coq
Messages : 38
FairyPoints : 1600
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 37
Localisation : Never Neverland
Emploi/loisirs : Faëriologue / Parcs, loisirs alternatifs, cinéma, créer, énergétique, parapsychologie...

Voir le profil de l'utilisateur https://fairygarden.blog

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum